Fleurs-Parfumées.com
Accueil Contact
ROSIERS PARFUMES

La vente de rosiers ne s'improvise pas sur internet. Notre métier est le conseil ou la vente groupée suite à une étude précise. Nous réalisons des roseraies de toutes tailles, là où nos clients nous le demandent, avec les 2000 variétés parfumées que l'on trouve dans le commerce. Notre passion pour cette plante nous a poussé à inventer une roseraie (voir la page roseraie de ce site) pour les y regrouper toutes.

Qui peut le plus peut le moins. Une roseraie de 30 variétés ou de 1000 entraine de notre part le même enthousiasme et la même attention.

Nous sommes à votre disposition pour toutes études, questions ou pour trouver la variété introuvable. Contactez-nous par email ou téléphone ou au 06 67 53 66 94

 

Le parfum des roses...

par

Christian de Carné-Carnavalet
Architecte-Paysagiste
Consultant en agriculture biologique
« Meilleur Ouvrier de France » Art des Jardins

 

Dieu créa l’églantier et l’homme en fit la rose…  (M. Cornon)

Par l’éclat de ses pétales et par le parfum qui se dégage de ses fleurs, une espèce d’arbuste a subjugué l’homme depuis l’Antiquité. Fasciné, il en a fait le symbole de l’amour, de la jeunesse et de la beauté.

L’usage de la rose est attesté dans les civilisations anciennes chinoises- indiennes - arabes – égyptiennes, etc… par l’usage des pétales parfumés, de l’ « eau de rose » ou de l’ « essence de rose » distillée, peut-être 5000 ans avant notre ère, dans la vallée de l’Indus !

Cependant, personne n’a trouvé l’origine exacte du mot ‘rose’. Homère ( +/- 800 ans avant J-C.) en parle mais ce mot n’est pas grec, il est emprunté au persan, tiré lui-même du vieil araméen, lui aussi issu du paléo-irakien qui proviendrait lui-même d’une langue plus ancienne !! Il faut dire que les cynorrhodons, ces fruits comestibles de l’églantier, existent dans les fossiles préhistoriques !!!

Les roses anciennes possédaient en général cinq pétales de couleurs plutôt claires : roses, blanches ou jaunes. Mais les prêtres ou les rois qui les faisaient cultiver ont certainement eu des jardiniers qui ont su les hybrider. Comment Hérodote (420-490 avant J.C.) aurait-il pu prétendre avoir « respiré le doux parfum d’une rose à 60 pétales ?! »

Les roses voyagèrent dans des nasses accrochées aux dos des bêtes du Caucase vers l’Arménie et la Grèce. Elles descendirent également sur la Perse antique dans les jardins de Babylone et d’Ispahan puis traversèrent la Judée, le Liban et par les bateaux phoeniciens débarquèrent sur l’Ile de Rhodes, la Crête et le reste du bassin méditerranéen pour arriver en Gaule puis en Angleterre.

Rosa pimpinellifolia, Rosa gallica, Rosa damascena (l’actuelle rose de Bulgarie), Rosa foetida (jaune), Rosa alba, Rosa phoenicia ont alors rencontré et côtoyé dans les herbulariums les variétés européennes comme Rosa canina, Rosa sempervirens, Rosa moschata, etc…

Dans le monde méditerranéen,  la culture des roses s’est d’abord faite en pot- surtout par les grecs- car elles étaient considérées comme des œuvres d’art au même titre que les céramiques, les dallages, fontaines, poteries, fresques, frises, escaliers ou autres statues. Elles jetaient leurs éclats et leurs parfums dans les jardins dévolus à la beauté et au repos. On les déplaçait chaque jour suivant le mouvement du soleil.

Dans toutes les villes fondées par les Grecs, telles Massaglia (Marseille), Monoïkos (Monaco), Nikê (Nice), Antipolis (Antibes), la culture des roses y fut introduite. Il y a des siècles et des siècles, les roses étaient déjà en fleur dans les jardins de la région qui deviendra la Côte d’Azur !

L’empire romain développa la culture des rosiers sur toute son étendu. Après la conquête du Moyen Orient, César apporte en Gaule, en même temps que ses légions, l’art de cultiver les roses. Entre 23 et 79 de notre ère, il y a en Gaule les rosiers suivants :

-  la rose de Mycène : Rosa moschata
la rose de Campanie, blanche et odorante au feuillage vert clair bleuté : rosa alba semiplena
la rose de Trachys à fleurs rose pâle : Rosa damscena
la rose de Millet à 10 pétales rose vif : Rosa gallica
la rose d’Alabande : Rosa alba
la rose de Pangée : Rosa gallica
-  la rose d’automne ou Coroniola au feuillage persistant qui servait à tresser des couronne : Rosa sempervirens
-  la rose myriacantha dit l’Epineuse : Rosa pimpinellifolia
la petite grecque ou Graecula : Rosa canina

Les rois franc, romanisés, ont perpétué cet héritage tel CHILDERIC Ier (511-558) qui les cultivait à Paris près de la Seine. L’empereur CHARLEMAGNE exigea par un traité (le Capitulare de Villis) que chaque jardin comporte un certain nombre de plantes dont les roses.

La religion chrétienne se développant, les abbés et abbesses cultivèrent les roses pour leurs vertus médicinales et leurs capacités à orner les autels des églises avant que la rose ne deviennent la fleurs divine par excellence.

Les Croisades, enfin, ravivèrent cette passion en introduisant en Europe deux roses appelées à une grande destiné : la rose dite « de Provins » et la « rose des quatre saisons »
La ville de Provins fut, en effet, le centre important de la culture des roses du XII au XV siècle. La Champagne, centre du commerce européen avec 6 foires annuelles et des routes sûres grâce à une politique puissante de ses rois, rayonna du Nord à la Méditerranée. Puis, à mesure que Paris pris de l’importance, ces cultures royales migrèrent vers Fontenay et Puteaux, plus proche du roi dominant. Aujourd’hui, c’est la région de Lyon qui abrite les plus importants rosiéristes.

Pour conclure sur l’importance de la rose dans la vie du Moyen-Age, il faut dire que le droit féodal imposait des redevances florales !!! La vassal devait fournir à son seigneur un certain nombre de boisseaux de roses afin d’alimenter sa production d’ « eau de rose » qui servait à l’hygiène corporelle. Même les ducs et les Pairs de France étaient tenus de donner au Parlement de Paris, dont ils ressortissaient, les « baillées de roses ». Henry IV s’est soumis à ce droit seigneurial. Les magistrats se partageaient ces roses. C’était une cérémonie très officielle que le roi présidait en grande pompe au palais de la Cité.
Le Parlement de Paris employait également un jardinier appelé le « rosier de la Cour » qui avait ses jardins à Fontenay-les-Bagneux.

Une découverte attribuée aux Hollandais au milieu du XVI siècle va révolutionner l’utilisation de la rose : c’est l’amélioration d’un hybride de Rosa centifolia qui va envahir le monde entier et Grasse en particulier. Constitué de chromosomes de très nombreuses espèces naturelles, l’histoire de cette invention de Rosa x centifolia est, et restera, un des mystères de l’horticulture…

Depuis ce temps, les rosiéristes passionnés hybrident et testent des milliers de rosiers, les multiplient, les greffent…Il en existe plus de 20.000 variétés différentes, répertoriés, et 150 millions plantés dans les jardins français…

Il se vend en Europe 45 millions de rosiers arbustifs par an!!

Rosa gallica Rosa centifolia

Rosa gallica et Rosa centifolia

haut

USAGE ACTUEL DU ROSIER

En médecine

. Rosa centifolia : les parties utilisées les pétales distillés pour les produits de la cosmétologie et de la parfumerie.

. Rosa gallica officinalis ou Rose des Apothicaires ou Rose de Provins : les parties utilisées sont les pétales transformé ou distillés pour des médicaments et produits pour soigner les angines, les aphtes, les hémorragies, les coups de soleil, les ulcères, les yeux, les paies, les ongles, le nez…

. Rosa canina : les parties utilisées sont les boutons floraux, les feuilles et les fruits dans de multiples produits et médicaments. Ces parties sont riches en vitamines A B C E K PP et sont antiscorbutiques, astringentes, cicatrisantes, diurétiques, laxatives, toniques…

En Parfumerie

. Rosa damascena ou Rose de Damas : Elle est cultivée depuis 1453 dans la région de Kazanlik. Fort rendement en essence.
Trois cultivars sont présents : triginpétala – Professeur Emile Perot et Gloire de Guilan et des clônes nommés Suezhen.

. Rosa alba : en Tunisie ( rosier de l’Ariava et rosier N’elsri), au Maroc dans la région de Dadès, en Egypte (rosa stamboul et rosa Balady)
. Rosa centifolia : à Grasse et sa région, dite Rose de Mai, moins productive et plus gélive que la rose de Damas

Il faut noter qu’il existe de très nombreuses autres variétés pour la parfumerie mais elles n’ont pas le rendement oléïfère de Rosa centifolia et damascena. Mais nous les planterons prochainement à Grasse pour augmenter la palette des parfums à proposer aux parfumeurs.

en Cuisine

Se sont les chinois qui ont mis à la mode, il y a des milliers d’années, les roses dans la cuisine. Confits, confitures, pétales sucrés, sauces, la rose accompagnait la viande et le poisson.
Les romain nous ont laissé des recettes de ragoût de viande ou de poisson et de gibiers arrosés de vin de rose.
Dans la France du Moyen-Age, les notables mangeaient le perdreau à l’eau de rose, la gelée de rose, la compote de roses blanches, les pétales de roses rouges cristallisés, le vinaigre rosat, le sucre rosat, le ratafia de roses, des pâtisseries avec pâte d’amande à la rose, etc…
De nos jours, toutes ces compositions subsistent et nos chefs modernes imaginent d’autres recettes…

Au Jardin

Plus de 20.000 variétés de roses existent dans le monde : roses anciennes et roses modernes en buissons, grimpants, nains, couvre-sol, miniatures, sur tiges, etc… C’est l'objet de ce site, aujourd'hui et à venir, de vous les proposer à la vente.

Dans la Maison

Sous forme de fleurs coupées en bouquet, de fleurs séchées, de pétales séchées parfumés (de nombreuses variétés résistent plusieurs mois), en pot pourris, en tableaux secs, etc… Les roses parfumées pour la fleurs coupées sont rares dans lecommerce. Nous avons en projet d'en planter 70 variétés (sur les 270 que nous avons pour cette destination) afin de lancer ce commerce sur ce site et auprès des fleuristes. A suivre...

 

Voici un exemple de “paysage olfactif” d’une rose sous la forme d’une pyramide en tenant compte des différentes familles qui peuvent constituer le parfum d’une rose.

Pyramide des parfums

Dans l’expression du phénomène, c'est à dire lorsque vous 'sentez' une rose, toutes les notes de parfum ne parviennent pas au récepteur (à votre nez) en même temps. Certaines notes sont plus fugaces que d’autres, plus volatiles. Elles vont néanmoins arriver au nez dans l' ordre représenté par cette pyramide.

Un parfum se subdivise en trois parties : la tête, le cœur, le fond.


- La tête : ce sont les notes olfactives qui arrivent les premières, les plus fugaces. C’est l’esprit du parfum. Il arrive le plus vite et en repart de même. Il peut être annonciateur de différentes familles olfactives si elles sont présentes (agrumes, aromates).

- Le cœur correspond à des notes beaucoup moins fugaces. Il représente la personnalité du parfum. Il le caractérise. Les familles présentes sont nombreuses (fruitées, fleuries, vertes, épicées...).

- Enfin, le fond, ce qui demeure au bout d’un certain temps et correspond aux notes les plus lourdes, les plus tenaces. On l’appelle aussi le sillage du parfum. Il est essentiellement représenté par des notes boisées, balsamiques."

 

LISTE DES VARIETES PARFUMEES

Impossible de mettre sur ce site la liste complète des variétés de roses parfumées que nous possedons. Ces listes n'intéressent que les spécialistes. Nous ferons un site spécialisé plus tard.

Un rosier sur dix est naturellement parfumés et selon les époques, la mode change. Aujourd'hui, après un long détour sur les rosiers sans maladies, le parfum revient en force.

L'esthétique des roses mise en avant dans les catalogues varie également avec les années. Heureusement, chez les producteurs, toutes les formes sont actuellement à la vente: les roses strictes, les chiffonnées, les énormes, les doubles, les simples, les bicolores, les tachetées, etc... La classification horticole ne reflète pas la classification botanique mais l'usage que l'on peut tirer de ces rosiers, c'est plus pratique pour le jardinier amateur.

Nous ne reprendrons aucune de ces classifications car en matière de rosiers parfumés, les grands genres botaniques ou horticoles à posséder un parfum sont rares. On va trouver les roses anciennes, tout naturellement puisque se sont elles qui sont à l'origine du gène du parfum que Guillot en 1867 à réussi à maitriser dans son hybride de thé "La France". Les hybrides de thé sont encore aujourd'hui la principale source de rosiers parfumés.

La France

"La France"

Pour l'entreprise familliale GUILLOT, le plus ancien rosiériste français, Jean-Pierre et Guillaume DIDIER ont inventé un genre nouveau, Rosa Générosa® avec les qualités rustiques, le charme et la diversité des roses anciennes et les atouts des roses modernes. David Autin, après cinquante années d’un programme d’hybridation intensif, a fait la même chose. les Rosiers Anglais de David Austin allient les formes et les parfums merveilleux des rosiers anciens à la très large palette de couleurs et à la floraison remontante des rosiers modernes.

Ces inventions moderne à partir des rosiers anciens ont permis de trouver des couleurs qui n'existent pas chez les 'anciens' et une remontée de floraison exceptionnelle qui nous permet d'avoir des fleurs sur presque neuf mois!

Malgré tout, la diversité de leurs ports, des formes de leurs fleurs et sans doute leur longue histoire font que les roses anciennes possèdent un charme que les variétés modernes ne possèdent pas et j'avoue, après les avoir adoré puis haïs, éprouver aujourd'hui pour les rosiers anciens une affection sans borne. Ils possèdent les vertus éternelles de la grandeur d'âme, de l'abnégation, de la personnalité forte et discrète dont la présence impose respect et bien-être. Les roses anciennes vous accompagnent dans votre vie quotidienne en sachant vous impressionner sans vous agresser sauf par leur parfum; les roses modernes s'imposent par leur couleurs surprennantes, leurs parfums et leur longévité... ce qui n'est pas déplaisant non plus!

 

Rosiers David Austin exceptionnels pour leur parfum

 

Les Rosiers Anglais de David Austin sont réputés pour leur résistance et la complexité de leurs parfums. Ils comprennent entre autres des parfums de myrrhe, musc, fruit, rosé thé, ainsi que le parfum des roses anciennes classiques. Vous trouverez ci-dessous un résumé des Rosiers Anglais les plus exceptionnellement parfumés.
Abraham Darby
Abraham Darby
Parfum riche et fruité à l’acidité rafraîchissante.
Brother Cadfael
Riche parfum de Bourbon ancien, plus intense à la chaleur.
Claire Austin
Fort parfum de myrrhe avec des pointes de rose des prés, d’héliotrope et de vanille.
Evelyn
Comme une rose ancienne, mais avec une pointe fruitée de pêches et d’abricots.
Gertrude Jekyll
Senteur de rose ancienne intense et parfaitement équilibrée.
Golden Celebration
Fleurs géantes en forme de coupe au parfum de thé.
Harlow Carr
Parfum intense et classique des roses anciennes.
Jubilee Celebration
Parfum délicieusement fruité : aux pointes de citron frais et de framboise.
Jude The Obscure
Parfum très fort : pointes de goyave, d’agrume et de vin blanc doux.
Lady Emma Hamilton
Fort parfum fruité : pointes de poire, de raisin et d’agrume.
Port Sunlight
Belles rosettes à la riche senteur de rose thé.
Scepter'd Isle
Exemple exceptionnel du parfum des Rosiers Anglais.
Sharifa Asma
Parfum caractéristiques aux pointes fruitées : raisins blancs et mûre.
Spirit of Freedom
Fort parfum fruité aux nuances de myrrhe.
Strawberry Hill
Parfum de myrrhe particulièrement raffiné.
Summer Song
Senteur mélangée agréable et forte avec des pointes de thé et de bananes.
Tea Clipper
Élégantes rosettes à la senteur agréablement mélangée de thé, de myrrhe et de bananes.
The Generous Gardener
Délicieux mélange de rose ancienne, musc et myrrhe.
Wild Edric
Effluve de rose ancienne aux pistils à la pure senteur de clou de girofle.
Young Lycidas
Senteur intense et délicieuse de thé, de rose ancienne et de cèdre.
haut

ROSIERS GUILLOT

Claudia Cardinale® Mascatna
Jaune ambré - isolé, massif - H 1,5 - - TR -
L’étoile du cinéma italien et la fleur semblent avoir
en commun plus d’un trait de caractère… Cet
arbuste est doté de rameaux de belle tenue,
légèrement épineux, au feuillage vernissé. La rose,
très grande, joue de contrastes entre teintes et
formes : les pétales intérieurs sont souvent tuyautés,
répartis en quartiers et d’un jaune d’ambre chaud,
alors que les pétales extérieurs, jaune pâle, se
recourbent vers le pédoncule, donnant à la fleur une
remarquable forme de dôme. Quant à son parfum,
c’est un mélange de force et de raffinement.

Elodie Gossuin® Maselgo
Rose - isolé, massif, pot - H 0,8 - - TR -
Très belle rose en quartiers pleine de caractère
qui séduit dès le premier regard par son éclat et
son port. A l’harmonie de ses courbes se mêlent
des touches olfactives voluptueuses composées
de sublimes notes d’agrumes et de fruits. Cette
nouvelle Générosa® de couleur rose comblera les
plus exigeants grâce à sa bonne santé et sa
floraison abondante. Parfum : poivre blanc, rosa
centifolia, myrrhe.

Elizabeth Stuart® Maselstu
Jaune cuivré - isolé, massif - H 1,2 - - TR -
Ce coloris nouveau dans la famille des Générosa®
est porté par un rosier très sain à la végétation
arbustive. Cette couleur abricot se détache fort
bien sur le feuillage brillant de la plante.
Excellente variété parfumée.

Emilien Guillot® Masemgui
Rouge vermillon - massif, fleurs coupées - H 1 - - TR -
Dédiée à l’un des héritiers de la dynastie Guillot,
cette rose est tout le symbole de l’esprit
créateur familial : étonnant et unique, son
coloris est particulièrement mis en valeur au
sein d’un buisson vert sombre, où les fleurs
parfumées ne cessent de s’épanouir en larges
coupes de douze centimètres de diamètre.
Parfum : rose, abricot, poivre blanc.

Fiona Gelin® Masfigel
Rose abricoté - massif, p
ot - H 1 - - TR -
Très beau rosier de type Générosa® qui fait honneur
à sa marraine avec une fleur voluptueuse de pas
moins de 60 pétales. Son coloris changeant passe du
rose tendre cuivré à un chaud coloris abricoté selon
la saison. La plante vigoureuse et saine peut
atteindre 1 m. Son feuillage sombre et brillant à la
fois fait ressortir le coloris chatoyant de la fleur qui
de plus est parfumée. Parfum : violette, citron,
pamplemousse, abricot, poivre blanc, vanille,muscat.

Florence Delattre® Masflodel
Violet parme - isolé, massif - H 1,5 - - TR -
Ses formes arrondies, la légèreté de son teint
de parme, la fraîcheur de son coeur jaune pâle
et la délicatesse de son parfum, évoquent le
raffinement des belles d’antan. Cependant, ce
rosier est doté également d’une santé robuste.
Parfum : rose, poivre blanc.

Geneviève Orsi® JACacien
Rose - massif, fleurs coupées - H 0,8 - - TR -
Floribunda à la rose très bien formée et au coloris
des plus chatoyants. Le bouton de teinte claire
devient à l’ouverture d’un chaud coloris rosé
passant au miel. La rose est parfumée d’une
manière suave. La floraison abondante ressort
de la plante qui est saine et homogène d’une
hauteur de 80 cm. Le feuillage vert sombre fait
ressortir avantageusement les fleurs qui remontent
généreusement. Excellente variété pour massif et
pour la confection des bouquets. Parfum : rose thé,
vanille, girofle, mandarine, grenadine, abricot.

Georges Denjean® Masgeden
Orange safran - massif, pot - H 0,8 - - TR -
Des roses d’un coloris orange safran aux pétales
liserés de rose corail naissent dans un feuillage
sain vert très foncé. Les fleurs très parfumées ne
cessent de s’épanouir. Parfum : orange sanguine,
cannelle, clou de girofle, rose de damas.

Institut Lumière® Masinlum
Rose à orangé - massif, fleurs coupées - H 1 - - TR -
Le contraste entre les fleurs rose soutenu orangé
et le feuillage foncé est particulièrement réussi.
Elégantes et doubles, les fleurs sont suavement
parfumées.

Joëlle Marouani® Masjorma
Jaune soutenu - isolé, massif - H 1,2 - - TR -
Voilà une fleur dont le charme tient en partie à ses
hésitations. Entre fleurir seule ou en groupe, entre
une teinte jaune au pied de ses pétales et une
blanche, qui vient progressivement mâtiner leur
extrémité… Mais elle est aussi faite de constance
par sa taille imposante et la soixantaine de pétales
pointus qui forment cette rose à l’odeur fruité.
Parfum : rose, citron, pamplemousse, épices.

La Rose Bordeaux® Masrobo
Rose pâle - isolé, massif - H 1,2 - - TR -
Cette rose est une ode à la féminité et à la sensualité.
Sur un buisson vigoureux, au feuillage vert moyen,
les grandes fleurs éclosent en panicules généreuses.
C’est alors que s’épanouissent des roses aux pétales
chiffonnés, froufroutants comme des jupons, dont le
teint rose pâle devient plus carné au coeur, lequel
laisse exhaler tout l’été son langoureux parfum.

Ladurée® Masladu
Rose framboise - isolé, massif, fleurs coupées - H 1 - -
TR -
Très belle fleur double rose framboise qui s’ouvre
en quartier telle une rose ancienne. Ce rosier au
caractère affirmé comblera les rosomanes les plus
exigeants par sa floraison abondante et son
feuillage vert bleuté très sain et résistant aux
maladies. Ses fleurs exhalent un parfum rosé aux
notes de pamplemousse rose fraîchement pressé.
Parfum : cerise, Framboise, cannelle, limette,
vanille, caramel, grenadine, pamplemousse rose.

Laurent Cabrol® Maslaucab
Rose - isolé, massif, fleurs coupées - H 0,8 - - TR -
Magnifique rosier à grandes fleurs qui s’ouvrent
en quartiers et qui séduit dès le premier regard
par son éclat et son port. Cette nouvelle Générosa®
de couleur rose ravira tous les jardiniers et les
passionnés de jardins par à sa bonne santé et sa
floraison abondante.Un rosier facile à cultiver parfait
pour la réalisation de beaux bouquets parfumés.
Parfum : framboise, banane.

Madame de Staël® Masmast
Rose à revers blancs - Isolé, massif - H 1 - - TR -
Rosier buisson de type floribunda dont les
boutons roses à revers blancs s’épanouissent en
forme de rose ancienne. Les fleurs sont doubles
en quartier, de forme ronde et généreuse. Le
port de la plante est érigé et son feuillage mat,
de couleur sombre, met en valeur la couleur et
la beauté sa fleur. Parfum : mûre, rose de
damas, Piment, bois de sental.

Martine Guillot® Masmabay
Blanc rosé - isolé, massif, pylône - H 1,5 - - TR -
Des boutons élégants qui éclosent en fleurs
pleines et harmonieuses, des pétales chamoisés
nimbés de rose léger, un parfum intense et délicat,
rien ne fait défaut à ce rosier qui pousse la
générosité jusqu’à l’oubli d’une pause, laissant ses
roses s’épanouir sans discontinuer. Parfum : rose,
violette, lilas, gardénia.

Manuel Canovas® Maspagui
Blanc irisé de jaune - massif - H 1 - - TR -
Un tout petit arbuste, mais de caractère !
Ne dépassant guère 1 m de haut, ce rosier
oppose à sa petite taille une énergie décuplée.
Vitalité de sa ramure bien dessinée comme de
son feuillage robuste, vitalité de sa floraison
également, qui a tôt fait de submerger d'une
profusion de roses blanches, irisées de jaune.
Quant à son parfum, sa finesse n'a d'égal que sa
persistance.

Notre Dame du Rosaire® Masnoda
Orangé à rose - isolé,massif, fleurs coupées - H 0,8 - - TR -
Une couleur inhabituelle pour cette nouvelle
Générosa®. Fidèle à ses origines elle en a hérité la
forme de sa fleur qui s’ouvre en quartier telle une
rose ancienne. De sa génétique contemporaine elle
en exprime une floraison très abondante en
bouquets de belles fleurs parfumées orange à rose
aux revers blanc qui sont portées par un feuillage
vert brillant très sain.Très bonne tenue en vase pour
des fleurs destinées à la conception de superbes
bouquets de type ancien. Parfum : mangue, citron,
pamplemousse, verveine et gingembre.

Paul Bocuse® Maspaujeu
Rose orangé - isolé, massif - H 1,5 - - TR -
De l'art floral à l'art culinaire, il n'y avait qu'un pas,
que la Famille Guillot n'a pas hésité à franchir.
Résultat : un rosier Bocuse, ardent et vigoureux,
à la floraison très remontante. La fleur, bien double
et de belle taille, est d'un rose onctueux relevé
d'orange, qui donne toute sa saveur par temps
frais. Les pétales extérieurs forment une coupe
d'où s'échappe un parfum fruité. En salade ou
en confiture, ces roses sont-elles mangeables ?
Pour l'heure, régalons-nous des yeux. Floraison
exceptionnelle. Parfum : melon, cerise, thé vert.

Sonia Rykiel® Masdogui
Rose tendre - isolé, massif - H 1,5 - - TR -
En hommage à la haute couture, ce rosier a
de la tenue ! Sur un port souple et solide, de
rameaux verts tendres, percent au printemps de
petits boutons triangulaires d'un rose soutenu.
Teintée de rose et ceinte d'ambre, la fleur se délie
en une large coupe soyeuse qui s'évase et brode
une myriade bouillonnante de pétales chiffonnés,
montés en quartiers. Exquise crinoline de dentelles
vaporeuses, ces roses poussent l'élégance à exhaler
un parfum enivrant, au raffinement fruité. Parfum:
rose de thé, poire, banane, miel.

 

La vente de rosiers ne s'imporvise pas sur internet. Notre métier est le conseil et la vente groupée. Nous réalisons des roseraies de toute taille avec les 2000 variétés parfumés que l'on trouve dans le commerce. Pour un pied, voir les sites spécialisés de vente à distance

Pour une étude plus complète, intégrant l'ensemble des prestations d'un architecte paysagiste doublées des prescriptions agronomiques bio développées sur ce suite: contactez-nous

06 67 53 66 94

haut
Carnavalet Fleurs Parfumées Sarl - 06 67 53 66 94 -