Fleurs-Parfumées.com
Accueil Contact

« Le Jardin Carnavalet »

PROJET DE PARC FLORAL ÉCOLOGIQUE

 

 

Né de l’idée originale entre la rencontre d’un créateur paysagiste et d’une ville (Grasse), de l’analyse du potentiel de développement agricole et touristique du secteur des plantes à parfums en Région P.A.C.A. ce parc ludo-éducatif a pour vocation de:

«  Devenir une destination unique et reconnue en Europe du tourisme floral, aromatique et nature » 

Sa localisation :

Sa légitimité :

Avec 10% par an depuis 10 ans, le marché actuel des plantes et des jardins est en progression élevée et constante, l’intérêt croissant pour la nature, les soins et les médecines naturelles est un attrait complémentaire.
Le marché du tourisme bien que sujet à des à-coups est en progression continue :

Selon la fréquentation actuelle touristique de la région, les hypothèses d’attractivité permettent d’espérer, à terme, environ 600.000 visiteurs par an. Le « base case » de 400.000 visiteurs annuels semble donc raisonnable.

Sa vocation :
-  La culture des plantes à parfums et aromatiques, la pédagogie, la recherche sur leur culture et leur transformation, leurs utilisations dans les jardins, la médecine par les plantes ou les méthodes naturelles, leur transformation industrielle pour la parfumerie, l’aromatique, la cosmétique, la médecine et les biopesticides.
Le tout sous couvert de techniques innovantes en matière de culture biologique.

Ses pôles d’activités potentielles :

Le projet s’articule en plusieurs programmes créant un projet global cohérent, contribuant chacun à sa légitimité et à son succès financier à terme :

 

 

 

Ces différents programmes se réaliseront progressivement en fonction des résultats et les succès du concept. La première étape sera la réalisation des plantations, des bâtiments d’accueil et la Roseraie.

Son Plan :

A définir en fonction des surfaces agricoles disponibles.

Sa conception, son financement et sa gestion resteront privée.  Mais nous essayerons qu’il reste local et le plus possible grassois.
Les études  montrent une bonne rentabilité du projet compte tenu des thèmes retenus et des activités complémentaires possibles.

Les besoins en investissements sont dépendants du montage financier, conditionné par la location, l’achat ou l’apport au capital des terrains.  Le financement sera  assuré progressivement selon l’avancement du projet par des investisseurs privés.
L’avantage de se situer à Grasse est que la plupart des infrastructures d’exploitation existe déjà : salle de conférences, hébergement, locaux pour l’accueil du public, salle de cinéma, etc…

 Une part d’autofinancement du parc est envisageable dès la 3°année d’exploitation.

Ce projet rentre totalement dans le concept du Pôle Aromes-Saveurs-Senteurs (un des 67 pôles de compétitivité) retenu par le gouvernement le 12 Juillet 2005 et, à ce titre, peut recevoir des aides aux financements, des exonérations fiscales et de charges de fonctionnement.

 

Le niveau actuel du projet :

 

Les études de faisabilité effectuées par le groupe de projet (attractivité, définition des pôles du parc, chiffrage des investissements, des revenus …) montre  une rentabilité réelle de l’opération.

Les contacts avec les secteurs privés et professionnels concernés confirment l’intérêt du projet.


La ville de Grasse et la Communauté de Communes Pôle Azur Provenceou rassemblent tous les atoûts pour abriter un tel projet.

Ce projet rentre totalement dans le concept du Pôle Aromes-Saveurs-Senteurs (un des 67 pôles de compétitivité) retenu par le gouvernement le 12 Juillet 2005 et, à ce titre, peut recevoir des aides aux financements, des exonérations fiscales et de charges de fonctionnement.

haut

 

DESCRIPTIF DU PROJET

« LE JARDIN CARNAVALET »

 

 

Inscrit dans ce cadre de production national et régional, le « Jardin Carnavalet » a pour objet de vulgariser l'utilisation des PPAM et des produits issus de leurs transformations.

Dans ce but, la ferme accueillera du public pour lui exposer, par diverses activités ludiques, cinématographiques et des ateliers pédagogiques, l'usage et la pratique de ces plantes, des parfums et des produits de beauté.
Il accueillera également les professionnels français et étrangers pour la vulgarisation des techniques culturales 'BIO' et d'agriculture durable
Diverses collections de plantes horticoles parfumées (roses – sauges – géraniums, etc...) complèteront le parc.

Dans ce contexte, le projet développé par le « Jardin Carnavalet »  s'inscrit parfaitement dans la politique locale de développement des cultures PPAM, en relation avec les organismes officiels (ONIPAM – CRIEPPAM) et l'important réseau d'entreprises de ce secteur d'activité.

Sous la certification « Culture Biologique », et sous le patronage de l'INRA pour l'aspect agronomique, et du CEA de Cadarache, section micro écologie des sols, le futur projet va montrer une nouvelle organisation de l'agriculture durable par les moyens suivants :

  • mise en culture de 350 espèces et variétés de plantes à parfums
  • mise en culture d'  « Herbes de Provence ».
  • mise en culture de plantes pour la pharmacie
  • mise en culture de fleurs coupées parfumées
  • mise en culture de plantes pour leurs huiles essentielles
  • installation d'un pôle de recherches sur le site
  • installation d'un pôle de vulgarisation des techniques culturales « BIO » et d'agriculture durable

Ce projet sera en contact avec la population agricole du pôle PASS pour :

  • développer le label 'BIO' pour la culture du lavandin et de la lavande, la rose, la tubéreuse, et de l'ensemble des PPAM, etc...
  • permettre la création ou le maintien actif  d'une coopérative de production, de transformation et de distribution des produits de la zone géographique large.

Ceci permettra :

  • de maintenir des actifs agricoles
  • l'installation de jeunes agriculteurs
  • d'organiser la filière horticole des plantes parfumées
  • de créer une image labelisable
  • de créer une filière structurée de transformation des produits agricoles
  • d'améliorer la viabilité économique des entreprises existantes
  • de développer des partenariats avec l'industrie locale des parfums et saveurs
  • de créer un pôle de recherches sur les huiles essentielles avec des partenaires industriels français de tout premier plan
  • lancer, d'ici quelqus années, la cultures de plantes pour la fabrication de « biopesticides » à partir des huiles essentielles.

4) Le projet et le tourisme durable

Le projet propose une partie touristique ayant plusieurs vocations :

  • des séjours de courte durée pour la découverte :
    • des productions agricoles
    • l'utilisation des produits bruts ou transformés de l'exploitation
    • la pédagogie sur l'agriculture 'biologique', l'utilisation des plantes
    • le contexte agricole et industriel du secteur PPAM
    • la découverte de la zone géographique et de la région PACA   
  • Le projet se veut la vitrine d'un savoir-faire local :
    • exposition des productions de toutes les entreprises du secteur, tant agricoles qu'industrielles sur les plantes et les parfums, cosmétiques, herboristerie, vignes, truffes, etc...
  • il propose une activité sur 12 mois de l'année grâce à son calendrier de floraison et à son organisation interne  « Hors saison – Hors circuits »
  • il propose une entreprise mixte : agro-touristique permettant :
    • de l'emploi local
    • de développer l'agriculture en la diversifiant
    • de créer et développer un tourisme culturel et de proximité
  • il permet  la création de plusieurs entreprises
    • agricole : exploitant les terres
    • touristique : accueil des personnes sur le site et visites organisées
    • d'hôtellerie avec séjours courts pour la promotion des artisans locaux et du patrimoine paysager de la région
    • culturelle : avec des concerts de portée régionale et des expositions d'envergure nationale, des congrès, des lancements de parfums, de roses, etc...
  • il permet la création d'une filière touristique à forte valeur éducative sur la santé, le bien-être, l'environnement, la qualité de l'alimentation
  • Ce projet permet la recherche d'un label de qualité

 

En résumé :

Le projet du « Jardin Carnavalet » a une vocation 'généraliste' dans la filière PPAM, en concentrant dans son parc toute la  gamme végétale, la palette de produits dérivés, l'histoire, l'usage des plantes dans la cuisine, la médecine, la parfumerie, la cosmétique, etc...

Ce projet représente :

 

Notice biographique Christian de Carné-Carnavalet

 

Captivé depuis sa plus tendre enfance par la beauté des fleurs et l’aptitude des plantes à pouvoir soigner les hommes, il a suivi durant cinq ans des études d’horticulture pour apprendre à cultiver l’objet de ses désirs : les plantes.

Mais la beauté des fleurs et des feuillages a fait vibrer sa corde d’artiste et l’attrait pour la création de jardin a été le plus fort. Sans renier son attirance pour les propriétés intrinsèques des plantes, il a orienté sa vie sur le dessin de jardins et l’organisation des espaces extérieurs.

Créant son entreprise en 1986, animant son bureau d’études, ses jardiniers, ses maçons et tous les corps de métiers indispensable à la réalisation des rêves de ses clients, il a réalisé des centaines de jardins et terrasses sur la Côte d’Azur, au profit des plus grosses fortunes de la planète.

Obsédé par la perfection, il a tenté le concours « … un des Meilleurs Ouvriers de France » en classe Art des Jardins, qu’il a réussi à la première tentative en 1991. Puis, en tant que président départemental, président régional PACA  et administrateur de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France, il a œuvré durant sept ans à la défense de l’enseignement professionnel, lançant même le concours du « Meilleur Apprenti » dans l’académie de Nice

Pendant ces dix dernières années, il s’est formé auprès des scientifiques du monde entier dans les domaines de la microbiologie des sols, de la phytopharmacie, des métabolites secondaires, des huiles essentielles, des techniques de cultures biologiques, de l’agro-tourisme, de l’agriculture urbaine, etc...  « Monsieur Carnavalet » comme tout le monde l’appelle sur ses chantiers, est donc devenu, au fil des années, un spécialiste des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, de l’agriculture biologique et de l’agro-tourisme urbain.

Cette passion l’a tout naturellement conduit à concevoir le premier Centre de loisirs européen, « le Jardin Carnavalet », sur les Connaissances et les utilisations des plantes en parfumerie, cosmétique, pharmacie et phytothérapie.

haut
Carnavalet Fleurs Parfumées Sarl - 06 67 53 66 94 -